79, rue Wellington Nord, bureau 302 · Sherbrooke
Nous joindre
819 563-1600

Des entreprises collectives d’ici financées par le FDÉES !

Festivals et événements verts de l'Estrie
  • 13 août 2019
  • Pas de commentaire

Dans les derniers mois, la CDEC de Sherbrooke a octroyé plus de 35 000$ en provenance du Fonds de développement des entreprises d’économie sociale (FDEÉS) à deux entreprises d’économie sociale de Sherbrooke, Festivals et Événements Verts de l’Estrie et Baobab – Café de Quartier, respectivement pour l’embauche de ressources professionnelles et pour le déploiement d’une stratégie marketing.

Soutenir l’impact environnemental

Festivals et événements verts de l’Estrie (FEVE)

En soutenant Festivals et événements verts de l’Estrie (FEVE), un organisme qui a pour mandat de fournir un service d’accompagnement pour la tenue de rassemblements écoresponsables aux organisateurs de festivals et événements de la région, la CDEC encourage un organisme qui a un important impact environnemental. La saison des festivals bat son plein en Estrie, et comme le mentionnait Catherine Brousseau-Carnevale dans la Tribune, nous pouvons nous réjouir que plusieurs organisateurs aient pris la tangente écoresponsable, un virage vert encouragé et facilité par FEVE.

En plus d’offrir des services-conseils aux organisateurs, l’organisme propose des équipes vertes pour faciliter la gestion des matières résiduelles sur les sites et fournit des équipements pour assurer le tri des déchets, et même favoriser la réduction à la source, avec des stations de remplissage des bouteilles d’eau réutilisables. La sensibilisation sur le terrain effectuée par les équipes vertes permet aux festivaliers de se conscientiser sur leur empreinte environnementale.

Tisser des liens dans son quartier

Hugo Latour et Catherine Larouche du Baobab

Le Baobab – Café de Quartier est un projet d’économie sociale original, un espace participatif porté par de nombreux partenaires de la communauté d’Ascot, visant à dynamiser les solidarités au sein du quartier par des événements socioculturels. La CDEC appuie le projet du Baobab depuis ses débuts et nos agents ont accompagné l’Accorderie dans tout le processus de développement et de financement au FDEÉS, et ce jusqu’à son ouverture en mai 2018.

Il s’agit d’un projet qui nous tient particulièrement à cœur, entre autres parce qu’il participe à la revitalisation d’un quartier multiculturel, à haute densité résidentielle, où l’offre commerciale est peu présente. La CDEC a d’ailleurs eu le plaisir de faire un « cadeau » à l’équipe de gestion du Baobab l’an dernier, lorsque nous leur avons remis un chèque d’un montant de 2944$ qui dormait dans les coffres de la CDEC depuis 2005, un montant transféré après la dissolution de la corporation ÉCO St-Joseph assujettie à des conditions bien particulières